Phase finale du championnat de tennis FCD

Vivement la saison prochaine…

Décimée par les absences de joueurs majeurs (Philippe PRÉ, Teddy SALAS ou encore Ludovic BONNET), pour raisons professionnelles ou familiales, l’équipe masculine de tennis du CSA-Bonaparte s’est déplacée à Strasbourg, du 8 au 11 juin, afin d’y disputer le « final four » du championnat de France de la Fédération des Clubs de la Défense (FCD).

Face aux pompiers de Paris en demi-finales, le suspense fut, sans surprise, de courte durée.

Lodoïc DE LA FOREST, qui reprenait la compétition, Jean-Pascal COLOMBAIN et César FARION, tous deux opposés à des adversaires d’un niveau largement supérieurs, s’inclinaient assez rapidement.

Seul Raphaël NATIER, professeur sur le Quartier et meilleur joueur de l’équipe, a fait de la résistance mais a, lui aussi, dû s’incliner.

La défaite fut donc sans appel (5-0, avec le point du double) face à une équipe au-dessus et qui finira d’ailleurs championne de France.

avec les pompiers de Paris

Dans le match pour les 3ème et 4ème places, la blessure du capitaine Colombain contraint le « déjà blessé » Buccafurri à entrer en scène.

Celui-ci, tout comme Farion, s’inclinaient lourdement face aux représentants de l’équipe locale, sans regret car « victime » d’une trop grande différence de niveau…

Pour autant, la victoire de l’équipe ne passa pas loin.

En effet, à la victoire en double de la paire Farion-De La Forest s’ajoutait celle en simple, facile pour le coup, de Natier.

Mais, entre-temps, De La Forest s’inclinait en simple, non sans avoir poussé son adversaire dans ses derniers retranchements.

Score final : 3-2 en faveur de Strasbourg.

Quoi qu’il en soit, au-delà de l’excellente ambiance qui régna à l’intérieur du groupe tout au long du séjour, l’expérience accumulée, additionnée à celle de la saison dernière lors de la phase finale de Poitiers, devrait bientôt porter ses fruits…

« C’est dans les échecs d’aujourd’hui que se forgent les succès de demain ».

Ainsi, en se qualifiant et surtout, le cas échéant, en espérant pouvoir disposer de son « équipe type » le Jour J, les dracénois ont pour objectif de passer un tour de plus la saison prochaine, à savoir être, a minima, finaliste et pourquoi pas… champion de France.

lors de la remise des récompenses

Classement final de la saison 2017/2018 :

  • 1 Paris.
  • 2 Bordeaux.
  • 3 Strasbourg.
  • 4 Draguignan.
  • 5 Rosny-sous-Bois.
  • 6 Roanne.
  • 7 Roye.
  • 8 Clermont.
  • 9 Toulouse.
  • 10 Grenoble.

L’ensemble des participants à la phase finale
 
 
0e50716a51e4b7d3528bf30241768e32z