L’équipe de tennis du CSA-Bonaparte en ¼ de finale du championnat de France FCD

Le samedi 11 mars 2017, l’équipe masculine de la section tennis du CSA-Bonaparte s’est déplacée chez son homologue toulonnais du CSA-Méditerranée.

Les conditions climatiques étaient idéales ; les terrains en terre battue, par contre, à l’avantage de l’adversaire de par leur connaissance de cette surface.

Le premier match opposait le dracénois Lionel (30/1) à Pierre (N-C).

Après un départ délicat, Lionel parvient à rentrer dans son match et à remporter le premier set. Toutefois, son valeureux adversaire ne s’en laisse pas conter et renverse la vapeur, remportant la deuxième manche puis prenant les devants dans le set décisif. Mais, au bout d’un ultime effort et d’un énième rebondissement, Lionel parvient tout-de-même à s’imposer sur le fil… 6-4 au 3ème set.

Après ce bon démarrage, c’est au tour du capitaine de l’équipe, Jean-Pascal (15/4), de rentrer sur le court face au toulonnais Guillaume (30/3).

La rencontre est, dès son démarrage, à sens unique et Jean-Pascal l’emporte en deux petits sets et à peine plus d’une heure de jeu, remplissant sa part du « contrat ».

A 2-0 en leur faveur, il ne reste plus qu’un point à récolter pour les dracénois, sur les 3 derniers encore en jeu, afin d’assurer leur qualification pour le tour suivant.

Arnaud (15) se présente alors face à Sébastien (15/2) pour une première « balle de match ». Malheureusement, il se blesse au dos très rapidement dans la rencontre et, en dépit d’une belle résistance, s’incline face à une adversaire, certes redoutable mais à sa portée en d’autres circonstances.

Arrive le moment du double, où les écarts de niveau entre les différents protagonistes n’est point de bon augure pour les joueurs de la cité du dragon. En effet, outre Sébastien, Toulon aligne son meilleur élément, Richard (4/6), dont le service a été chronométré à plus de 220kms/h lors du dernier Open 13 de Marseille.

Cyril (30/2) et Thomas (30) ne jouent pas dans la même catégorie et s’inclinent rapidement et lourdement, sans avoir réellement existés dans la rencontre.

Le score est alors de 2 partout et la tension est à son comble avant le dernier match, opposant Mickaël (15/1) côté toulonnais à Kévin (5/6) côté dracénois.

Malgré son statut de favori, la tension semble crisper Kévin et, même s’il s’en sort de peu dans le premier set, il perd le second, non sans avoir raté une balle de match.

Le troisième démarre plutôt mal et l’équipe dracénoise se voyait déjà revivre les deux douloureuses éliminations des deux saisons précédentes.

Pourtant, dans un sursaut d’orgueil, Kévin finit très fort et fait plier son adversaire… 6-3 au 3ème set.

Le CSA-Bonaparte se qualifie ainsi, au bout du suspense et sur un score de 3-2, pour les quarts de finale du championnat national de la FCD, éliminant au passage le vice-champion de France en titre.

L’ambiance fut festive sur le chemin du retour et le collectif dracénois était déjà concentré sur son objectif : gagner la prochaine rencontre et, par là-même, accéder au « final four », qui se disputera à Poitiers du 9 au 11 juin 2017.

entre parenthèses, le classement des joueurs.

 
 
d972975f06e0fbe6b2be84a6bb156494nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn