Championnat national de tennis FCD 2018 : phase régionale

Une défaite au goût de victoire…

L’équipe masculine de la section tennis du CSA-Bonaparte s’est déplacée, à Clermont-Ferrand pour y rencontrer son homologue local de l’Atelier Industriel de l’Aéronautique le dimanche 20 mai 2018.

Avant ce match, il lui suffisait d’un point pour assurer sa qualification pour les demi-finales du championnat de France de la Fédération des Clubs de la Défense, qui se déroulera du 9 au 11 juin 2018 à Strasbourg.

Pour autant, le capitaine de l’équipe, Jean-Pascal Colombain, a rencontré moult difficultés pour parvenir à composer une équipe compétitive.

Le métronome en action

En effet, en ce week-end de Pentecôte, les « obligations » familiales, voire religieuses, de certains l’ont contraint à emmener un joueur, Thomas Buccafurri, blessé au genou.

Match de double

Au rayon bonnes nouvelles tout de même, la présence de la « star » de l’équipe, Raphaël Natier, et de l’inoxydable César Farion.

Quoi qu’il en soit, ce déplacement s’apparente à une « mission commando » dans le but avoué d’aller voir s’il y a du soleil à Strasbourg début-juin.

Dans le premier match, Buccafurri, overdosé en cachets antidouleurs, s’incline logiquement 6-1 / 6-3, non sans avoir essayé…

Dans le second, Farion mène 4-1 au 3ème set puis, rattrapé par la « peur de gagner », s’écroule littéralement et fini par s’incliner 6-3 / 2-6 / 6-4, parvenant toutefois à maîtriser ses nerfs afin de préserver l’intégrité de sa raquette.

Le scénario devient alors inquiétant…

Au tour de Colombain d’entrer en scène.

Face à un adversaire plus que coriace, il s’impose par la plus petite des marges 7-6 (5) / 7-6 (5), jouant à merveille les points importants.

Puis, Natier, que seul un incident pouvait éventuellement empêcher de s’imposer, déroule et boucle l’affaire 6-0 / 6-0 en moins d’une heure de jeu.

« Tête de série n°1 »

Le score est alors de 2 partout… la qualification est assurée… reste à déterminer le vainqueur de la rencontre lors du double décisif.

Colombain et Buccafurri sont associés en raison du règlement qui contraint à une certaine homogénéité des forces en présence.

La blessure de ce dernier l’empêchant toujours de réellement courir, le score est sans appel : les clermontois s’imposent 6-3 / 6-1.

Mais, là n’est pas l’essentiel… la « mission qualification » est remplie et nos représentants iront défier les pompiers de Paris, les gendarmes de Bordeaux et un autre qualifié pour tenter de s’adjuger le titre suprême au niveau national.

Classement final

de la Poule Inter-Ligues

Occitanie / Auvergne / PACA-Corse

Places

Équipes

Points

1.

Draguignan

7

2.

Toulouse

5

3.

Clermont-Ferrand

3

qualifiés !

 
 
fd0e199ac1f8789f97f66bb8842be0b1UUUUUUUUUUUUUU